Quels sont les différents types de crèches ?

L’annonce de la grossesse amène sont lot de questions, notamment en ce qui concerne le choix du mode de garde. Vous avez opté pour une place en crèche ? Il est fortement conseillé de s’y prendre le plus tôt possible car les places en crèche sont très prisées et les structure d’accueil limitées en France. Sachez qu’il n’y a pas de bon ou mauvais choix ! Liveli vous éclaire afin de vous aider à faire le bon choix en fonction de vos critères.

Définition des différents types de crèches

Les types de crèches et termes employés sont nombreux : crèches collectives, crèches municipales, crèches familiales, micro-crèches, crèches d’entreprises, crèches associatives, crèches parentales… Un vaste choix s’offre à vous ! Quelques explications s’imposent pour vous aider à y voir plus clair et à faire votre choix :

La crèche collective

 

Qu’est-ce qu’il se cache derrière le terme de crèche collective ? La crèche collective englobe la crèche privée, municipale ou associative. Que vous choisissiez entre la crèche municipale ou la crèche privée, vous payez le même tarif. Le prix est calculé en fonction des revenus des parents et du nombre d’enfants à charge. Les crèches accueillent toutes les enfants dès leurs 2 mois et demi à leurs trois ans. Les couches et produits de soin sont généralement fournis. En savoir plus sur les démarches pour obtenir une place.

C’est la Protection Maternelle Infantile (PMI) qui octroie les agréments aux structures d’accueil des jeunes enfants et assure des contrôles réguliers au sein des locaux des structures d’accueil pour assurer le respect des normes de sécurité et des règles d’hygiène. Par ailleurs, toutes les crèches sont conventionnées par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Celle-ci prend en charge une partie du financement pour aider les familles à financer leur place en crèche.

La crèche multi-accueil

 

Les parents peuvent bénéficier de plusieurs types d’accueils (accueil régulier, ponctuel ou d’urgence). La crèche multi-accueil peut-être gérée par un organisme public ou un gestionnaire privé. Rendez-vous sur Qu’est-ce qu’une crèche multi-accueil ? Comment ça marche ? pour en savoir plus sur les différents types d’accueils l’organisation, les formalités d’inscription et le projet éducatif d’une crèche multi-accueil.

La crèche multi-accueil propose des horaires élargis, du lundi au vendredi généralement de 7h30 à 19h, ce qui convient aux parents qui travaillent à plein temps.

La crèche collective municipale

 

Comme le nom l’indique, la gestion d’une crèche municipale est assurée par la commune. La majorité des parents débutent leur recherche par une inscription dans la mairie de leur commune, ce à partir du 6ème mois de grossesse. C’est une commission d’attribution qui statue sur les places en crèche municipale. En revanche, il s’avère difficile d’obtenir une place et de nombreux parents font face à un refus. Une autre alternative s’offre à vous pour faire face à cette pénurie ! On vous dit tout sur la crèche privée.

La crèche/micro-crèche privée, crèche d’entreprise ou inter-entreprise : une alternative aux crèches municipales

 

Avec la pénurie des places en crèches municipales, les crèches privées gagnent du terrain. Face à la difficulté d’obtenir une place en crèche municipale, l’alternative de la crèche privée augmente les chances d’obtenir une place en crèche. Les crèches d’entreprise sont gérées par des gestionnaires privés, comme Liveli. La place en crèche privée est cofinancée par l’employeur. Le tarif est identique à celui de la crèche municipale pour les parents.

L’accueil en crèche privée se fait tout au long de l’année. Il est donc possible d’inscrire votre enfant à tout moment de l’année. Une fois l’accord de employeur obtenu, le gestionnaire vous recontacte afin d’identifier la crèche qui vous convient le mieux (géolocalisation, capacité, spécificités de la crèche,…).

La crèche parentale

 

La crèche parentale est une structure gérée par une association de parents. Les familles participent à la gestion et la vie de la crèche et se relaient pour accueillir les enfants et leur famille à tour de rôle (une demi-journée par semaine). Tout comme dans les crèches collectives, ce type de crèche fait l’objet d’un contrôle régulier par le service départemental de la protection maternelle et infantile (PMI).

La crèche parentale accueille au maximum 20 enfants de 2 mois et demi à 4 ans. Le projet pédagogique et le règlement de fonctionnement sont rédigés par les parents. La crèche parentale nécessite la motivation et l’implication des parents.

La crèche familiale

 

La crèche familiale est une solution qui se situe à mi-chemin entre la nounou et la crèche la crèche dite traditionnelle. La crèche familiale s’apparente à une crèche à domicile. Cet type de crèche emploie des assistantes maternelles agréées habilitées à accueillir les enfants à leur domicile. La crèche familiale accueille jusqu’à 4 enfants.

Comprendre les différences entre les différents types de crèche

Quelle différence entre la crèche classique et la micro-crèche ?

 

Les crèches traditionnelles tout comme les micros-crèches accueillent les enfants âgés de deux mois à leurs trois ans. Ces deux types de crèches diffèrent par leur capacité d’accueil. La crèche classique organisée en sections (les petits, les moyens et les grands) en fonction de l’âge des enfants, peuvent accueillir jusqu’à 60 enfants. La micro-crèche diffère par son effectif maximal de dix enfants. Les enfants sont tous regroupés en une section unique, peu importe leur âge.

Tout comme la capacité d’accueil, l’amplitude horaire diffère de structure en structure. Les horaires d’ouverture et de fermeture d’une crèche. Les crèches ouvrent majoritairement 5 jours par semaine (du lundi au vendredi).

Quelle différence entre la crèche municipale et la crèche associative ?

 

Pendant la grossesse, les démarches commencent généralement par la demande d’inscription en crèche municipale, premier reflexe des parents. Elles sont gérées par les communes ou collectivités territoriales. L’obtention d’une place en crèche municipale passe par la validation de votre dossier d’inscription par une commission d’attribution. Pour la crèche associative, le fonctionnement est proche d’une crèche traditionnelle. Elles sont gérées par une association.

Quelle différence entre la crèche familiale et la nounou ?

 

En crèche familiale, l’assistante maternelle accueille de un à quatre enfants à son domicile (mode de garde collectif). A l’inverse, la nounou est un mode de garde individuel qui se déroule chez vous ou à proximité (au domicile de l’autre famille en cas de garde partagée ou au domicile de l’assistante maternelle résidant à proximité), ce qui vous permet de gagner du temps et facilite votre quotidien. Ce choix évite à votre enfant des déplacements quotidiens parfois longs et fatigants. En revanche, l’accueil des enfants n’est pas garanti en cas d’absence de la nounou, ce qui n’est pas le cas en crèche familiale où l’absence de l’assistante maternelle est assuré par un remplaçant.

Quels sont les services d’une crèche (activités, journée type, …) ?

Les équipes en crèche sont constituées de professionnels de la petite enfance (la directrice ou le directeur de crèche, l’auxiliaire de puériculture, l’éducateur ou l’éducatrice de jeunes enfants, l’aide auxiliaire de puériculture ou auxiliaire de crèche,..) et veillent au bien-être des enfants aux enfants. Les équipes organisent de nombreuses activités pédagogiques au quotidien adaptés en fonction de l’âge et des capacités de l’enfant. La journée type en crèche est ponctuée de temps forts : l’accueil, les repas, les temps de repos, les changes et soins d’hygiène, les temps de jeux et le départ.

Liveli : des structures d’accueil petite enfance partout en France

La localisation est le premier critère dans la recherche d’une crèche. Notre annuaire de crèche permet aux parents de localiser une ou plusieurs crèches d’entreprises parmi les 1500 établissements référencés.