Retour

Les neurosciences : des connaissances factuelles pour mieux comprendre le tout-petit

neurosciences-educatives-creche-liveli

Chez Liveli, nous nous appuyons sur des connaissances factuelles, ainsi que sur les avancées scientifiques pour répondre aux besoins de sécurité du jeune enfant, à sa dépendance et à son immaturité cérébrale. 

neurosciences-educatives-creche-liveli

Un outil pour mieux comprendre l’enfant

Les études scientifiques, et plus spécifiquement l’analyse du système neurologique, nous apportent des connaissances sur la construction et le développement du cerveau de l’enfant. Elles se révèlent indispensables à la compréhension et donc à l’accompagnement du tout-petit. 

Grâce aux neurosciences, nous savons désormais concrètement : 

  • Comment l’enfant traite les différentes informations qu’il reçoit de son environnement
  • Comment il gère ses émotions
  • Ce qu’il se passe dans son cerveau quand il interagit avec les adultes et avec les autres enfants. 

Autant de connaissances qui vont guider nos pratiques pour répondre de façon efficiente au développement de l’enfant !

Développement de l’enfant : quel est le rôle de l’adulte ?

L’enfant intègre quotidiennement toutes les informations environnementales mises à sa disposition. Notre rôle d’adulte et d’accompagnant respectueux du rythme de chacun, est de proposer des situations où l’enfant « apprend à apprendre », où nous l’aidons à construire les structures mentales qui lui permettront de constituer son savoir, où nous l’encourageons à développer son sens critique et son autonomie. 

Les neurosciences pour comprendre : comment l’enfant apprend ? 

Dans les toutes premières années de vie, ce sont des milliards de synapses qui se font et se défont chaque jour. Ce bouillonnement rend le cerveau particulièrement réceptif à certains apprentissages, selon l’âge de développement. Mais qu’est-ce qui favorise ses apprentissages ? 

 

Le plaisir : un indispensable pour apprendre !

 

Le plaisir crée un équilibre émotionnel, par la production d’endorphines qui entraine la densification des neurones. Le plaisir est donc l’un des éléments incontournables de tous les apprentissages ! En revanche, le stress est l’ennemi du cerveau : il altère l’hippocampe, lieu de la mémoire et de l’apprentissage. 

 

Sécurité, encouragement, respect du rythme individuel : des besoins à assouvir

 

L’enfant a besoin de soutien et d’encouragement : cela booste sa mémoire et lui permet de poursuivre la mise en route des apprentissages.

Les apprentissages sont soutenus par des besoins individuels primaires tels que la sécurité, une nutrition adaptée à chaque étape de développement, un rythme de sommeil respecté. En effet le repos est un facteur indispensable, qui permet l’enregistrement des apprentissages, notamment mnémoniques en connaissances. L’enfant qui dort se repose, certes, mais il « encode » toutes les acquisitions, découvertes faites en amont !

 

Dans nos crèches : des professionnels formés aux neurosciences pour encourager les apprentissages !

Les professionnels de l’accueil de l’enfant ont un rôle majeur dans les premières années de vie. Les pratiques s’organisent en consciences de ces apports scientifiques. De 0 à 3 ans, une emphase sera développée en respect des périodes sensibles d’apprentissages autour de la motricité et du sensoriel.

Une attention particulière sera portée à l’analyse de l’environnement de l’enfant afin de lui apporter la perception, le choix et la compréhension nécessaire.

La crèche est un terrain riche d’exploration et de possibles (lien pourquoi la crèche). Nos professionnels s’engagent dans une vraie rencontre avec l’enfant, lui permettant de trouver à la fois attachement et exploration. Découvrez les apports des neurosciences dans notre approche pédagogique !

 

Thorsten Wollek

À lire aussi